Tick-Tack: Nouvelle approche pour
l’apprentissage des langues

 Extrait d'un exposé sur Tick-Tack, par David Sephton             

 Le problème

 Ce qu’il y a de plus difficile dans la maîtrise d’une langue étrangère c’est de pouvoir penser directement dans cette langue sans avoir recours à sa langue maternelle.

 Il est difficile de penser aux mots et phrases convenables à utiliser, et parfois même d’y penser tout simplement. Nous en avons probablement appris un tas, mais ils ne nous viennent pas spontanément à l’esprit. Et si ces mots nous viennent à l’esprit, nous ne sommes pas certains de savoir nous en servir en contexte, ni même de les épeler correctement.

 Le travail sera par conséquent difficile et souvent décevant. Nous pourrions rédiger, sans en tirer de fierté, un texte vague et médiocre.

 La cause

 J’aime imaginer notre mémoire linguistique comme deux réceptacles : un petit panier et un grand entrepôt. Le petit panier contiendrait les mots et expressions d’usage quotidien et d’autres qui nous viennent à l’esprit quand nous en avons besoin, même si nous ne nous en servons pas très souvent.

 Le grand entrepôt contient tous les mots et expressions que nous avons appris mais qui nous font défaut, malgré nos efforts de mémoire. Ils ne sont pas dans le petit panier !
La difficulté consiste à sortir ces outils du grand entrepôt et à les mettre dans le petit panier. Cela exige de gros efforts et ne marche pas toujours, nous obligeant à ouvrir un dictionnaire ou même à nous en passer! ...

 Si cela est vrai pour notre langue maternelle, le problème est beaucoup plus sérieux si nous devons rédiger un texte dans une autre langue. Nous devons fournir un effort monstre pour aboutir à un résultat souvent décevant. Nous avons pourtant le mot ou l’expression adéquat sur le bout de la langue mais le doute persistera toujours quand à son exactitude. 

 Le résultat

 Nous avons tous connu l’horreur de la page blanche ou de l’écran blanc, de cette angoisse métaphysique à savoir comment bien s’exprimer dans une autre langue -surtout un lundi matin !

 Cela provoque chez nous une perte de confiance et d’intérêt qui peut aboutir à réduire notre motivation.  Quand nous commençons à apprendre une autre langue, nous avons de grandes espérances. Par conséquent, si nous avons l’impression que nous ne progressons pas et que ce n’est plus amusant, nous abandonnons en nous disant : « Je suis nul en langues ! ».

 La solution Tick-Tack

 C’est ici que Tick-Tack peut venir à la rescousse. Il offre une solution unique en son genre : une bibliothèque de phrases, appropriées au contexte,  et rédigées dans la langue maternelle et dans la langue cible. Il ajoute au contenu de votre petit panier une merveilleuse sélection de mots, de phrases et d’expressions utiles. Pour faciliter la recherche, les phrases sont regroupées par thème et chacune porte un code : la lettre indique le thème ou  le sujet et le numéro indique la position dans le thème. Les phrases sont ainsi équivalentes dans toutes les langues. Par exemple L5 signifie la même chose en anglais, en grec, en gallois ou celtique, en estonien, et en swahili, sans oublier le latin.

 L’effet Tick-Tack

 En utilisant ces phrases, vous pouvez facilement rédiger votre première ébauche avant la communication finale, claire et précise. C’est un travail stimulant et qui peut apporter une grande satisfaction personnelle. Et le résultat final sera vraisemblablement plus authentique que si vous l’aviez produit tout seul. Vous aurez contribué à ce résultat, en vous disant avec fierté : « C’est moi qui l’ai fait tout seul! ».

 Un autre avantage de ce système, c’est qu’il offre un vaste choix de phrases et une foule d’idées: un aide-mémoire précis, rédigé dans la langue maternelle et dans la langue cible.

 Ayant ainsi sous les yeux un texte comme modèle, vous vous dites que la moitié du travail est déjà faite. Vous reconnaissez des mots que vous croyiez avoir oubliés et cela ranime votre intérêt et réactive votre mémoire.

 Une bibliothèque étendue

 Chaque programme de Tick-Tack offre une bibliothèque de 300 à 500 phrases. Ceci vous donne la possibilité de créer une vaste gamme  de textes intéressants.

 Les phrases ne sont pas traduites textuellement. Elles ont été recréées par des locuteurs natifs experts et qui se servent de ces mêmes mots et structures dans des situations semblables.

 Tick-Tack, nouvelle approche, nouvelle perspective.

 Les objectifs et l’utilisation de Tick-Tack ont évolué depuis sa création. La rédaction de lettres n’est plus son objectif principal même s’il en reste un atout très utile.
Son objectif est d’offrir aux apprenants la pratique de la manipulation de textes sur l’écran, de les retravailler, en disséquant la langue dans ses divers éléments pour pouvoir s’en resservir dans d’autres contextes.


 Rien n’est plus facile que de faire appel à une liste de phrases et de les imprimer. La valeur pédagogique de Tick-Tack réside dans la possibilité qu’il offre aux apprenants de transformer un texte, de le peaufiner afin de lui faire dire exactement ce que l’on veut. Ils peuvent même arriver à créer leur propre texte tout en s’inspirant des modèles proposés dans Tick-Tack.Une fois que vous choisissez une phrase pour l’afficher à l’écran, vous pouvez aussi l’écouter et ainsi pratiquer votre bonne prononciation avec un micro.
 

 Dernières versions de notre produit-vedette : pour Windows 95, 98, ME, NT4, 2000 et XP

 Le logiciel Tick-Tack le plus récent sert dans toutes les étapes de l’apprentissage d’une langue : la lecture, l’écriture, l’écoute et la communication. C’est La Toute Première Étape vers la création littéraire. Vous avez le choix entre douze programmes, à divers niveaux dans cinquante  langues.

David Sephton, Primrose Publishing (Cambridge)